,

Apprend à danser avec tout ton corps

apprend-à-danser-avec-tout-ton-corps

Quand j’ai commencé la danse, je ne faisais que suivre les chorégraphies de mes professeurs. C’était plutôt simple, mais quand j’ai voulu me mettre à créer des chorégraphies, j’ai vite compris qu’il me manquait quelque chose.

Je faisais toujours les même mouvements. Ma danse était bien trop répétitive ! Je restais pratiquement toujours de face et je ne souriais pas. Le pire c’était pour les jambes, je les bougeais à peine et si je les bougeais c’était toujours avec le même petit mouvement glissé sur le sol. Quel beau spectacle…

Je ne te parle même pas du freestyle !

Le problème c’est que je ne savais pas danser avec tout mon corps. Je ne bougeais que les bras et le buste, sans réfléchir à ce que je pouvais améliorer dans mes mouvements de jambes ou des expressions de mon visage.

En danse, on ne peut pas laisser de côté certaines parties du corps. On danse avec tout son corps. Bien sûr, on peut choisir de bouger certains membres et que d’autres restent immobiles, mais c’est fait consciemment.

Quand tu danses, les gens te regarde en entier, tu ne peux pas négliger ton regard ou même la tenue de tes doigts (met leur un petit pull). Chaque détail compte.

 

 On t’a préparé plusieurs exercices simples à faire autant en cours de danse que chez toi pour t’entraîner à apprivoiser ton corps et pouvoir danser comme tu le souhaites.

Ta danse sera enrichie et tu vas prendre confiance pour danser et devenir créatif !

Ce sont des exercices que je continue de faire régulièrement. Si tu n’arrêtes pas ton apprentissage, tu découvriras toujours de nouvelles façons de bouger ton corps.

 

 

1. APPREND A CONNAITRE TON CORPS

 

Le corps est l’instrument du danseur. Il faut en prendre soin.
Mieux tu connais ton corps et tes capacités, plus tu pourras créer et enrichir tes mouvements en dépassant tes limites.

Je te propose 2 exercices pour en prendre conscience.

 

T’entraîner devant le miroir

apprend-danser-avec-tout-ton-corps-t'entraîner-devant-un-miroir

LE MATERIEL :

 

Si tu possèdes un grand miroir chez toi c’est parfait. Si tu as accès à une salle de danse pour t’entraîner c’est encore mieux. Mais si tu n’as pas de miroir assez grand chez toi, essaye d’en trouver un pas trop cher.

Prend un mirroir où tu peux  te voir de la tête aux pieds. C’est un accessoire qui va devenir essentiel si tu veux devenir un meilleur danseur.

 

LE BUT :

 

T’entraîner devant une glace va avoir deux avantages.

  • Te permettre d’apprendre à connaître ton corps.

Il faut que tu t’habitues à te regarder dans le miroir. Mieux tu te connais, mieux tu danseras.
Tu vas apprendre à connaître comment ton corps est formé, ta morphologie, tes mimiques.

Ça va même t’aider à te sentir mieux dans ta peau. Ca c’est une bonne raison de danser !

 

  • Tu prends conscience de ce que rendent tes mouvements.

La danse est un art visuel mais c’est parfois difficile de savoir comment rend notre danse car on ne se voit pas, ce sont les autres qui nous regardent. Nous, danseurs, ne pouvons nous fier qu’à nos sensations quand on danse sans miroir.

Première étape : tu peux voir de quoi tu as l’air quand tu danses.
Tu vois comment tu places tes pieds, tes mains, ton dos. Tu n’es plus juste acteur de ta danse, tu deviens également spectateur.

Deuxième étape : tu ajustes ta danse.
Face au miroir tu peux te corriger, ajuster un placement de bras, répéter le même pas de danse jusqu’à le maîtriser à la perfection ou même voir que tu fais la tronche quand tu es trop concentré.

C’est d’ailleurs pour ça que je te conseille de te placer près du miroir en cours de danse.

Maîtriser une chorégraphie ou même être à l’aise en freestyle demande du temps et de la pratique, s’entraîner devant un miroir est la meilleure solution pour progresser rapidement.

 

 

Te filmer

apprend-danser-avec-tout-ton-corps-te-filmer

LE MATERIEL :

 

Tu possèdes forcément une caméra chez toi. Il y a de forte chance que tu aies un smartphone, donc pas d’excuses.

Pas besoin que ce soit de bonne qualité, tu dois juste pouvoir te voir sans être pixelisé comme Pac Man (A moins que tu ais un Nokia 3310, ton téléphone filme avec une qualité correcte).

La caméra peut même être une alternative si tu n’as pas de miroir.

 

L’EXERCICE :

 

Filme-toi le plus souvent possible, pendant tes entraînements ou quand tu répètes ta chorégraphie.

En te filmant, tu prends de la distance sur ta façon de bouger.

Quand tu danses tu n’as pas forcément l’analyse de ce que tu fais. Même en t’entraînant avec un miroir, certains détails peuvent t’échapper.

Tu regardes ta vidéo après avoir dansé donc c’est plus facile de prendre du recul.
A ce moment tu ne bouges plus, ce n’est pas comme devant ton miroir où tu es encore dans le processus de danser.

Il vaut mieux regarder tes vidéos à froid, le lendemain ou plusieurs jours après avoir dansé. De cette manière, tu as plus de recul pour analyser correctement ta danse.

 

LE BUT :

 

C’est un bon moyen de voir quels sont tes points forts et tes points faibles pour progresser et travailler dessus.

Tu prends conscience des mimiques que tu fais avec ton visage. Tu te rends compte que ta danse est finalement plus répétitive que tu le pensais, que tes pieds sont en canard, etc.

C’est aussi une façon efficace de te souvenir des chorégraphies que tu fais pour ne pas les oublier.

Donc filme toi à chaque fois que tu danses !

Etre habitué à avoir une caméra va aussi te rendre indifférent au fait d’être filmé.

En plus ça te fait des vidéos à poster sur tes réseaux sociaux pour montrer au monde à quel point tu es un maître du popping.

D’ailleurs n’hésite pas à faire un tour sur notre Instagram, nous sommes en manque d’amour. Ca nous ferait très plaisir si tu rejoignais la communauté de la danse hip hop.

 

 

2. DEVELOPPE TON VOCABULAIRE CORPOREL

 

Première étape : done.

Maintenant le vrai boulot commence !

Tu connais désormais ton corps par coeur, maintenant tu vas pouvoir apprendre à enrichir ton vocabulaire corporel.

On ne veut plus que ta danse soit répétitive. Tu vas pouvoir faire des mouvements amples, grands, beaux, magnifiques, grandioses. Bref tu vas pouvoir développer ta façon de danser.

Pour cela, passons aux exercices plus techniques.

 

Danser avec une partie du corps à la fois

apprend-danser-avec-tout-ton-corps-danser-une-partie-corps-fois

 

C’est l’exercice clé pour développer ton vocabulaire corporel.

 

EXPLICATIONS pour bien comprendre :

 

Parfois notre vocabulaire de danseur est assez pauvre, surtout au début.
On fait tout le temps les même mouvements, c’est à peine si on bouge les pieds, on reste toujours de face alors qu’il existe tellement d’autres façons de danser !

Ton corps peut faire une infinité de mouvements, il faut juste que tu le pousses et que tu tentes des mouvements bizarres.
Pas le choix que de passer par la phase « mouvements chelous » pour arriver à la phase « mouvements stylés ».

Pour enrichir son vocabulaire quand on apprend une langue, il faut apprendre de nouveaux mots. C’est pareil pour le langage corporel. En danse, pour enrichir son vocabulaire il faut apprendre de nouvelles façons de bouger sans oublier que l’on danse avec TOUT son corps.

Et le meilleur moyen pour s’entraîner à danser avec tout son corps est de danser avec une partie du corps à la fois, en passant par chaque partie du corps.

Oui ça paraît contradictoire mais c’est tout le contraire. Quand tu sais ce que chaque partie de ton corps est capable de faire alors tu peux ensuite créer des combinaisons de mouvements originales.

Tu prends conscience de toutes les possibilités que ton corps te donne. Tu te rends compte qu’il existe pleins de façons de danser avec ses bras ou même avec ses doigts. Chaque partie du corps devient intéressante à travailler.

C’est le principe de l’isolation, les danseurs s’entraînent à isoler chaque partie de leur corps comme si ils étaient formés en kit. Leur corps n’est plus un mais est composé de plusieurs parties.

Pense aux LEGOS, au départ tu ne sais pas quoi faire de tous ces blocs, et à force de jouer avec, tu peux t’amuser en inventant ta propre manière de danser.

 

L’EXERCICE :

 

Met de la musique et commence à danser en partant de la tête.

Explore toutes les possibilités de mouvement que tu peux faire.

Bouge ta tête en changeant de direction : en haut, en bas, gauche, droite, en la bougeant en cercle, etc.
Change de rythme : en allant vite, doucement, en 2 temps, 4 temps.
Essaye de jouer sur les énergies : en étant dynamique ou relâché, en faisant des à-coups, etc.

Répète la même chose en passant par chaque partie du corps. En passant par la nuque, les épaules, les coudes, les mains, les doigts, le buste, le dos, les hanches, les jambes, les genoux, les chevilles, les pieds.

Il faut faire ça pour chaque partie du corps, même les plus petites comme les doigts. Tu pourras devenir un maître du tutting.

 

LE BUT :

 

Tu auras plus de possibilité quand tu voudras créer une chorégraphie ou même en freestyle. Tu pourras faire des mouvements qui ne te venaient pas à l’esprit avant.

C’est un bon moyen de se réinventer et de toujours développer de nouvelles techniques.

A force d’entraîner chaque partie de ton corps, tu pourras ensuite toutes les accorder pour créer une danse complète.
Tu créeras des combinaisons stylées, en bougeant ta tête à gauche alors que tes pieds partent vers la droite par exemple.

Maintenant c’est à toi d’explorer ce que TON corps est capable de faire. Fais toi plaisir.

 

 

T’étirer et te muscler

apprend-danser-avec-tout-ton-corps-t'étirer-te-muscler

 

LES ETIREMENTS :

 

Comme expliqué dans notre guide des étirements du danseur, étire-toi après tes entraînements de danse et de musculation si tu en fais.
Prend du temps pour bien étirer chaque partie du corps.

Les étirements te permettent de détendre ton corps et ton esprit.

Tu apprends à mieux connaître ton corps : tes muscles, tes os.

Mais surtout, plus tu es souple, plus tu es capable de faire des mouvements avec ton corps.
Ca compte autant pour les danseurs debout que pour les breakers.

Ca te permet de faire des mouvements que ton corps ne peut pas faire si tu es souple, comme le pont, le grand écart ou toute figure de b-boying.

Tu peux faire des mouvements plus amples, aller plus loin dans tes possibilités de danseur.

 

LA MUSCULATION :

C’est le même effet si tu te muscles d’ailleurs, ton corps sera capable de faire plus de mouvements qui demandent de la force.

J’ai vu une énorme différence dans ma façon de popper depuis que je fais de la musculation.

Donc pense bien à renforcer ton corps en faisant des entraînements de renforcements musculaires en plus de tes entraînements de danse. On t’explique comment avoir un bon entraînement de musculation spécifique aux danseurs ici.

 

 

Danser les yeux fermés

apprend-danser-avec-tout-ton-corps-danser-yeux-fermés

 

C’est complètement contraire à ce que je t’avais conseillé précédemment de te regarder dans le miroir ou en vidéo, mais justement en danse il faut savoir lâcher prise aussi.

L’EXERCICE :

 

Le principe est simple :

Met de la musique, ferme les yeux et danse.

Pas de triche ! Si tu triches trop alors met un bandeau sur tes yeux.

 

LE BUT :

 

C’est un exercice efficace pour apprendre à ressentir tes mouvements.
Avec les yeux fermés tu te concentres sur la sensation de ta danse. Tu apprends à connaître ton ressenti quand tu bouges telle ou telle partie de ton corps.

Tu dois connaître ton corps par coeur. En t’obligeant à ne rien voir, tu ne peux que te fier à tes autres sens et au ressenti.

Tu fais attention à certains détails que tu négliges quand tu utilises tes yeux. Tu prends conscience du contact avec le sol, du ressenti de chaque mouvement.
Attention tu vas vraiment ressentir de l’énergie passée en toi quand tu vas faire la vague maintenant.

Le bonus c’est que tu apprends aussi à te repérer dans l’espace.
Au début, tu vas sûrement te cogner contre un mur mais c’est normal. (PS : Nous ne prenons aucune plainte si tu te prends tous les murs de ta maison).

C’est comme si tu enlevais un sens donc il faut le temps que tu t’habitues. Les personnes aveugles ont plus de maîtrise de l’espace que nous, voyants, et ils ont aussi une oreille plus fine. Voilà pourquoi c’est un bon exercice pour travailler ta musicalité aussi.

 

 


Tu as désormais toutes les clés pour savoir comment danser avec tout ton corps !

 

Maintenant c’est à toi de jouer.

Imbrique ces exercices dans tes entraînements de danse. Ce sont des exercices que tu peux faire tout au long de ta carrière de danseur.

Il ne faut jamais oublier de redécouvrir son corps car il évolue, on grandit, on vieillit, on grossit, on devient plus musclé, plus souple. Notre corps change tout le temps donc il faut le redécouvrir à plusieurs parties de notre vie.

 

 

Dis nous en commentaire quel est l’exercice qui fonctionne le plus pour toi !

 

Partager l'article
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire