5 Films de Danse Hip Hop pour se détendre

5-films-de-danse-hip-hop

 

C’est noël donc c’est le moment de détendre ses muscles et profiter des fêtes de fin d’année !

C’est la période où toutes les chaînes de télévision ressortent les vieux films à l’eau de rose…

Sauf que nous, même notre noël il est Hip Hop !

 

Donc on t’a concocté une sélection de 5 films de danse Hip Hop à regarder avachis dans ton canapé, seul, entre amis ou en famille avec des chocolats. Attention de ne pas trop en abuser ! D’accord on profite c’est noël mais attention à la reprise !

On se donne bonne conscience en se disant que regarder un film de danse c’est quand même danser dans sa tête ! La tête y est mais le corps n’y est pas.

Et puis c’est toujours bon de regarder des films de danse pour s’inspirer en vue de la prochaine chorégraphie que tu vas créer ! C’est un bon moyen de choper les attitudes, faire comme si on était en battle, se prendre pour Omarion dans Street Dancers.

 

Aller c’est parti, pose toi avec du pop corn et enjoy !

 

 

Street Dancers / You Got Served (2004) :

Synopsis :

Deux amis de Los Angeles passionnés de danse sont les leaders d’un crew. Ils sont les champions chez eux jusqu’au jour où un crew adversaire les provoque en battle pour une grosse somme d’argent.

 

Pourquoi on aime :

Autant commencer par les classiques. Quand on dit “film de danse hip hop” c’est le premier film qui vient en tête. Rien que t’entends la musique du début du film, tu reconnais directement, tu peux même commencer à faire les pas de la chorégraphie.

Pour toute personne ayant grandi dans les années 2000, tu sais à quel point ce film avait bien marché, même en France ! Tout le monde voulait faire des battles dans la cour et s’habiller comme eux.

C’est un film qui nous plonge dans l’ambiance des battles en équipe, entre rivalité et amitié.

Bon par contre il y a des moments très cheesy mais on aime quand même !

C’est toujours marrant de voir Omarion à ses débuts, qui était en pleine ascension avec les B2K.

 

 

Breakin’ / Break Street ‘84 (1984) :

Synopsis :

On se plonge dans les années 80 à Los Angeles. Kelley, danseuse de jazz rencontre deux danseurs de Hip Hop et ils décident à trois de monter un spectacle.

 

Pourquoi on aime :

C’est l’histoire typique de la danseuse américaine blanche de formation plutôt classique, qui se trouve plongée dans un univers qu’elle ne connaît pas, ici le Hip Hop.

Ce scénario a été repris tellement de fois dans les films de danse ! Dirty Dancing, Save the Last Dance, Step Up (ou Sexy Dance pour les français… j’ai jamais vu une traduction de titre de film aussi pourrie), etc. Les frères Wayans ont d’ailleurs repris ces clichés de films de danse dans Dance Movie.

 

De toute façon c’est pas ça le plus important dans ce film. Ce qu’on aime c’est voir :

  • les bboys, lockers et poppers qui s’éclatent sur Venice Beach dans des tenues so flashy, so extravagantes, so années 80. Et de constater à quel point ces danses ont évolué !
  • un Ice T tout jeune en MC.
  • et Shabba Doo et Boogaloo Shrimp quand même ! Deux danseurs phares de lock et pop. Ils avaient même fait un passage en France dans l’émission H.I.P H.O.P de Sydney. (Par contre attention la qualité peut agresser les yeux).

 

 

Beat Street (1984) :

Synopsis :

Un groupe de jeunes du Bronx est animé par une passion commune : le Hip Hop. Kenny est DJ, son petit frère Lee est bboy, Ramon est graffeur et Charlie devient le manager de Kenny.

 

Pourquoi on aime :

C’est un des premiers films qui met en avant la culture Hip Hop dans son intégralité : DJ, BBoy, Graffiti et MC. Il a été précédé de près par Wild Style et Style Wars. A regarder aussi !

C’est excitant de se plonger dans le Bronx des années 80 où afro-américains et hispaniques se mélangent. On kiff les tenues, les musiques, l’ambiance, les battles de break, les soirées dans les clubs et même le rap du père noël.

Bien moins flashy que Breakin’. On voit nettement la différence entre l’ambiance de Los Angeles et celle de New York alors que les deux films sont sortis la même année.

A Los Angeles on lock et on pop près de la plage. A New York on break dans les rues décorées de graffitis.

 

 

Battle of the Year (2013) :

Synopsis :

L’équipe américaine de bboys veut défendre sa place au Battle of the Year.

 

Pourquoi on aime :

Le BOTY est une vraie compétition de bboys qui existe depuis 1991 en Allemagne. C’est un des gros rendez vous pour les battles de break où les meilleurs s’affrontent en équipe.

Donc c’est plutôt cool quand des films essayent de mettre en avant la culture Hip Hop.

Même si c’est TRÈS TRÈS à l’américaine, avec une belle tête d’affiche (Chris Brown) pour faire venir les gens au cinéma ! Heureusement ça se voit que c’est un artiste qui s’intéresse à la danse et respecte cet art.

Les acteurs/danseurs ont suivi un entraînement aussi intense que s’ils allaient réellement participé à la compétition. Le tournage de la scène finale a même été tournée pendant le BOTY comme tu peux le voir dans le Making Of.

 

 

Honey (2003) :

Synopsis :

Honey, danseuse et professeur de Hip Hop, rêve de chorégraphier les clips des artistes Hip Hop et va tout faire pour aider ses élèves.

 

Pourquoi on aime :

Bon ça c’est mon plaisir coupable… Mais c’est Jessica Alba qui danse pour Missy Elliott !! Je ne peux pas ne pas aimer.

C’est LE film pour toute petite fille qui rêve de devenir danseuse.

Le film nous plonge dans l’ambiance de New York des débuts 2000. Une belle époque où tout le monde se baladait en baggy et avec des bandeaux de basketball sur le front. Au moment où les clips de rap et rnb regorgeaient de danseurs tout le temps.

 

 

Dis nous en commentaire quel ton film de danse Hip Hop préféré ! T’es plutôt années 80 ou années 2000 ?

 

Partager l'article
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire