,

4 conseils pour être confiant quand tu danses

4-conseils-pour-être-confiant-quand-tu-danses

J’aimerais commencer par un rappel nécessaire : Quand tu commences la danse tu es nul.

Quand tu commences quoi que ce soit tu es nul en fait.

C’est impossible de danser comme Michael Jackson la première fois que tu mets les pieds dans un cours de danse, comme c’est impossible d’être bon en dessin la première fois que tu mets un crayon à papier entre tes mains.

Devenir bon dans n’importe quel domaine artistique demande du travail, de la patience, de la passion et de l’imagination.

 

Certains ont plus de facilité que d’autres à danser c’est vrai. Ils sont plus à l’aise avec leur corps, leur morphologie leur permet de faire des mouvements difficiles, ils ont une bonne mémoire pour se souvenir des chorégraphies ou ils ont juste tellement confiance en eux que danser devant tout le monde n’est pas un problème à leurs yeux.

Mais tout ça ça se travaille, même la confiance en soi.

 

Qu’on soit clair, être confiant ne fait pas forcément de toi un bon danseur. Ça va par contre t’aider à te lancer, à essayer des choses qui te faisaient peur au départ et à garder la tête haute dans tes moments de doute, de déprime ou de fatigue.

 

Ce n’est pas un problème d’être timide. De nombreux danseurs qui font parti des meilleurs sont timides ou introvertis.
La danse est un art où seul le corps parle. Pleins de danseurs sont bien plus à l’aise avec leur corps qu’avec leur bouche. Demande à certains danseurs de prendre la parole devant une foule et ils vont commencer à bégayer.

C’est donc possible d’être timide et être confiant à la fois.

 

Quand je dis « être confiant », je parle d’être bien avec soi-même, de se sentir en confiance face aux autres et de ne pas prêter trop d’attention à ce qu’ils peuvent penser de toi.
Péter plus haut que son cul n’est pas être quelqu’un de confiant et ce n’est pas conseillé. Déjà car ça doit faire mal… Et surtout car être arrogant ne te fera aller nul part.

Ce n’est pas parce que tu es le meilleur de ton cours de danse que tu es quelqu’un d’important. Tu n’as ni créé l’imprimerie, ni développé la loi de la gravitation universelle. Tu es juste doué pour apprendre des chorégraphies.

 

Non pas que je dénigre le métier de danseur, loin de là ! Je pense juste qu’il faut dédramatiser l’enjeu de danser.

Quand on n’a pas confiance en soi, on a peur de tout, tout nous semble important comme si notre vie était en jeu. Danser devant les autres en freestyle nous paraît un challenge insurmontable car « oh mon dieu, que vont penser les autres de moi ? Ils vont trouver que je danse mal, que je suis nul ».

 

J’ai moi-même manqué de confiance pendant longtemps ce qui s’est répercuté sur ma danse inévitablement.
J’étais assez doué naturellement en danse mais j’étais au niveau 0 en confiance en soi, ce qui a freiné mon ascension de danseuse.
Plusieurs déclics, moments et étapes de ma vie ont eu un impact pour gagner en confiance.

 

Donc prend des notes car je vais t’expliquer les choses qui ont marché pour moi pour être confiant quand je danse.

 

1. Prend l’habitude de danser devant les autres

4-conseils-être-confiant-quand-tu-danses-prend-habitude-danser-devant-autres

 

Comme je le disais juste avant, au début tu es nul et c’est normal ! Comment tu pourrais avoir le niveau d’un danseur professionnel alors que c’est la première fois que tu prends un cours de danse ?! C’est juste impossible. Personne ne te demande de tout savoir quand tu es débutant.

 

Le meilleur remède pour prendre confiance : l’habitude

 

La première fois que tu as dû faire un exposé devant la classe au collège, tu étais stressé, tu ne parlais pas assez fort, tu disais des « euuuuh » à chaque phrase. Pourtant, au bout du cinquième exposé tu étais plus à l’aise, tu parlais plus fort et c’était finalement plus facile que tu le pensais.

C’est pareil en danse. La première fois que tu mets les pieds dans une salle de danse tu n’es pas habitué. C’est un environnement nouveau avec des codes propres à lui. Mais au bout de trois mois de cours, c’est devenu normal de danser devant un miroir, de compter en 8 temps et surtout de danser devant des gens.

Parce que c’est ça le point le plus sensible quand tu es débutant : faire quelque chose où on n’est pas encore à l’aise, devant les autres.

Les « autres », ces êtres qui nous regardent, nous jugent, se moquent de nous mais aussi nous encouragent et nous admirent !

 

Première étape : s’habituer à danser seule

 

Danse chez toi, dans ta chambre avec la musique à fond et fais des trucs débiles.

Tu es tout seul donc c’est le moment où tu n’as absolument aucun souci à te faire sur ce que les autres peuvent penser de toi.

Habitue toi à te regarder dans un miroir. Tu vas apprendre à connaître ton corps, à visualiser ce que rendent tes mouvements quand tu danses.

Plus tu t’habitueras déjà à danser avec toi-même, plus ce sera par la suite facile de danser devant les autres.

 

Deuxième étape : s’habituer à danser devant les autres en cours de danse

 

En cours de danse, tout le monde est là pour apprendre donc tout le monde sait que ce n’est pas grave de se tromper et qu’apprendre ça met du temps.

Une salle de danse est comme un laboratoire. C’est un lieu pour apprendre, explorer, tester des pas de danse qu’on a encore jamais fait auparavant, tomber, se faire mal aux genoux à force de répéter ce passage au sol qui dure deux fois 8 temps dans la choré…

Un cours de danse est un lieu sans danger où tu peux avoir confiance pour danser devant tes amis et ton professeur car tout le monde est là pour apprendre.

 

Troisième étape : s’habituer à danser en public

 

Une fois que tu t’es habitué à faire tout ça, il va falloir se mettre en danger pour danser en public. Le seul moyen pour ta première fois est de te lancer.

La première fois que tu seras sur scène ou en battle, tu vas être stressé. Tu ne peux pas y échapper, tu n’avais jamais fait ça avant et beaucoup de monde te regarde donc c’est forcément intimidant.

 

Ce n’est pas le même environnement qu’un cours de danse; quand tu te présentes sur scène, le public s’attend à ce que tu sois préparé et que tu ne fasses aucune erreur.

Bon déjà pour te rassurer, si tu fais une erreur ce n’est pas grave. Une fois j’ai une amie qui a glissé et s’est retrouvé les fesses au sol en plein milieu de la scène, mais elle s’est tellement bien rattrapé que les gens ont cru que c’était fait exprès.

Il faut garder en tête que le public ne connaît pas à l’avance la chorégraphie que tu vas leur présenter donc il rate certains détails. Et si tu danses en freestyle alors là tu n’as pas à avoir peur de faire des erreurs, toi-même tu ne sais pas à l’avance ce que tu vas faire.

Mais plus tu prendras l’habitude d’être sur scène, moins tu seras stressé. Tu te sentiras de plus en plus à l’aise pour faire des mouvements amples, sourire et apprécier de danser devant un public.

 

 

2. Entoure-toi de personnes qui te poussent vers le haut

4-conseil-être-confiant-quand-tu-danses-entoure-toi-personnes-poussent-vers-haut

 

Une des choses les plus importantes qui m’a aidé à gagner en confiance est d’être bien entouré.
Quand tes amis ou ton professeur de danse te dit que c’est bien ce que tu fais, que tu danses bien, ça te redonne confiance.

L’avis des gens est important, surtout des gens que tu aimes.

 

Ça devient vite compliqué si tu dis à tes parents que tu veux faire de la danse et qu’ils te disent que c’est pour les fillettes et que toi tu feras du judo.

J’ai eu la chance d’avoir toujours été bien entouré, par des gens bienveillants et qui m’ont toujours donné leur avis autant négatif que positif sur ce que je faisais. Et qui surtout m’ont toujours poussé à me dépasser, consciemment ou inconsciemment.

 

Entoure-toi de personnes qui t’aident et te supportent

 

Tu dois être bien entouré dans ta vie, autant par des gens qui font de la danse comme toi que par des gens qui n’y comprennent rien.

Ta famille et tes amis sont essentiels à la construction de ton identité donc vaut mieux être bien entouré pour ne pas devenir un connard ou quelqu’un de déprimé et déprimant.

Tu es toujours content quand tu sais que tes amis et ta famille sont là dans la salle à attendre que ce soit ton tour de passer sur scène. Tu te sens soutenu et tu veux leur montrer de quoi tu es capable. Ce n’est pas juste une représentation devant une foule de gens que tu ne connais pas. Ça a plus d’importance quand les gens que tu aimes sont dans la salle.

Donc reste bien entouré et n’hésite pas à partager ta passion avec les gens que tu connais !

 

Entoure-toi de gens qui te valorisent

 

Plusieurs moments ont été importants dans ma vie de danseuse, notamment les moments où je sentais que mes professeurs de danse avaient confiance en moi.

Au fur et à mesure des années passées à être élève avec eux, j’ai senti qu’ils avaient confiance en moi.

Ca commence quand ton professeur te demande de te placer devant les autres élèves parce que tu as bien compris la chorégraphie et que les autres vont pouvoir suivre. Puis il te demande de faire un solo en plein milieu de la scène du spectacle de fin d’année alors que cela fait que deux ans que tu prends des cours avec lui. Au bout de 7 ans, il te donne le rôle principal dans le spectacle de l’année. Finalement c’est à toi qu’il demande pour le remplacer et assurer le cours quand il est absent.

Ce sont des petites choses qui sont arrivées naturellement ici et là mais ça a été des moments importants pour moi.

Je ne suis même pas sûr que mes professeurs faisaient ça consciemment. Eux, il leur fallait quelqu’un en qui ils avaient confiance pour être sûr que leur travail n’allait pas être abîmé, mais c’est exactement ça qui m’a donné confiance en moi.

Ça a eu un impact parce que des gens qui étaient importants pour moi avaient confiance en moi.
Pour moi ça a été mes professeurs, mais ça peut être quelqu’un d’autre pour toi. Il faut parfois juste rencontrer les bonnes personnes.

 

Entoure-toi de copains de danse

 

Si tu ne te sens pas confiant quand tu es seul, à plusieurs c’est tout de suite plus facile.

Quand tu es entouré d’amis danseurs, tu as moins peur d’aller à ce workshop seul, tu n’as plus peur de danser en freestyle devant les autres élèves du cours et tu es moins stressé au moment de monter sur scène.

Quand tu as des amis danseurs, tout est plus fun parce vous partagez la même passion. Vous parlez la même langue. Tu parles de danse toute la journée et à force de danser ensemble tu deviens connecté avec eux. Tu sais quels mouvements ils vont faire durant leur passage en freestyle tellement tu as passé de temps à répéter avec eux.

C’est bien plus enrichissant et plus motivant quand on est plusieurs donc n’hésite pas à parler avec les autres élèves de ton cours de danse ou de ton workshop, ou même d’aller à des événements de danse Hip Hop pour rencontrer des danseurs.

 

 

3. Sois différent (ou plus précisément : Sois toi-même)

4-conseils-être-confiant-quand-tu-danses-sois-différent-soit-toi-même

Quand on n’a pas confiance en soi, on s’attarde beaucoup trop sur ce que les gens peuvent penser de nous. « Qu’est-ce qu’on va penser de moi si je fais ça ? Les gens vont se moquer de moi ». Du coup on se fond dans la masse, essayant d’être comme tout le monde, de rentrer dans les rangs.

Finalement, on se rend vite compte que ça ne marche pas pour nous d’être comme tout le monde. Nous, on est danseur, on fait des trucs bizarres avec notre corps, on répète pendant des heures devant un miroir à s’acharner sur ce pas de Popping qui ne veut pas rentrer !

 

Je suis désolé de te décevoir mais étant danseur tu es bizarre de base, et c’est bien !

 

Ça ne sert à rien de perdre ton énergie à vouloir faire comme les autres parce que tu n’es pas les autres ! Donc sois toi-même.
C’est difficile au début mais plus tu en prends conscience plus tu te sens à l’aise de faire les choses à ta façon.

En plus, tu es un artiste donc tu ne peux pas faire comme les autres. Quel est l’intérêt d’être la copie de quelqu’un d’autre ?

Pense aux artistes ou aux gens que tu admirent. Tu les aimes parce qu’ils sont « eux-même », qu’ils ont confiance en eux et qu’ils font les choses comme ils le souhaitent.

 

Et petit rappel : il n’y a pas de mauvaise réponse en danse.

 

Comme ça tu peux arrêter de te prendre la tête pour rien. Tu as le droit de danser comme tu veux !

Ce qui nous amène au quatrième et dernier point.

 

 

4. Détend-toi et amuse-toi

4-conseils-être-confiant-quand-tu-danses-détend-toi-amuse-toi

Pour être confiant, il faut que tu modifies ton état d’esprit. Tu as plusieurs choses à garder en tête.

Ta vie n’est pas en jeu

 

Tu as le droit de te tromper. Tu ne vas pas mourir si tu rates 4 comptes de la chorégraphie.

C’est en faisant des erreurs qu’on apprend. Tu n’es pas parfait, tu vas parfois avoir des idées de génie et créer une chorégraphie de dingue qui va faire se lever les gens de leur siège et des fois tu feras de la merde.

Etre un bon danseur ça prend du temps

 

Les meilleurs danseurs mettent des années à arriver au niveau où ils sont. Ils commencent comme toi, tout en bas à apprendre les bases. Ils travaillent pendant des années, ils retravaillent leur corps et leur mental, ils poussent parfois leur corps à bout.

La danse ça s’acquiert, ce n’est pas inné. Ce n’est absolument pas naturel de faire des tours sur sa tête comme les b-boys ou de contracter ses muscles comme un popper.

Tu peux être qui tu veux quand tu danses

 

Tu peux jouer un personnage quand tu danses, surtout sur scène. Etre danseur demande aussi des talents d’acteur. Tu as le droit de te transformer en lapin ou en robot si tu le souhaites ! Les possibilités sont infinis.

J’ai déjà joué le rôle d’un arbre donc vraiment on peut tout faire !

Fais toi plaisir

 

Amuse-toi, fais des trucs bizarres, test de nouveaux mouvements, tombent, réessayent, fais mieux, fais moins bien.

Oui la danse ça demande des entraînements physiques intenses mais il faut aussi que tu t’amuses. C’est un grand espace de jeu où tu peux tellement profiter. Garde ton esprit d’enfant et ton second degré qui vont te permettre de toujours prendre de la distance et de kiffer ce que tu fais.

 


Si tu suis tous ces conseils, tu vas devenir de plus en plus confiant au fur et à mesure dans ta vie et dans ta danse.

Etre confiant pour danser devant les autres demande du temps. Plus tu t’habitueras à le faire plus ce sera normal et plus ce sera cool ! Tu te sentiras en confiance pour faire des mouvements marrants et ça deviendra de plus en plus fun de danser devant et avec les autres.

 

Raconte nous comment tu étais quand tu as commencé à danser et comment tu es devenu confiant quand tu danses !

 

Partager l'article
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire